Maux invisibles : La dyspraxie au quotidien

A 27 ans, Benoit Combet est instituteur à Alès, dans le Gard. Rien de très original, si ce n’est qu’il exerce ce métier malgré sa dyspraxie et ses troubles de l’attention. Ces deux troubles associés affectent fortement sa coordination et ses capacités de concentration. Un professeur un peu décalé, au plus proche des élèves en difficulté. 

Tag(s) associé(s):